• Français
  • Euskara
  • Syndicat Mixte pour le Traitement des Déchets Ménagers et Assimilés

    LES RENCONTRES DE L’ECONOMIE CIRCULAIRE

    La commande publique et le BTP durable

    5 et 6 février 2019 – Générateur d’activités Arkinova (Anglet)

     

    Trois questions à…

    Amaia Lissalde

    Chargée de mission Prévention et Economie circulaire

     

    Pourquoi le Syndicat Bil Ta Garbi organise-t-il ces journées « Commande publique et BTP durable » ?

    Le Syndicat Bil Ta Garbi dispose, depuis janvier 2018, de la mission de gérer le traitement des déchets inertes, principalement issus des activités du Bâtiment et des Travaux Publics, sur son territoire d’intervention. Dans le même temps, depuis plusieurs années, il s’est engagé, avec différents partenaires, en faveur du développement de l’économie circulaire et de la réduction des déchets.

    Pour contribuer à l’émergence d’un tel modèle auprès des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics, la commande publique nous est apparue comme un levier d’action et d’engagement important. Cette démarche bénéficie, dans le cadre de l’appel à projets « Territoire Zéro Gaspillage, Zéro Déchet [1]» (ZGZD), du soutien de l’ADEME et des expertises techniques de Nobatek/Inef4 et du réseau 3AR (Association Aquitaine des Achats publics Responsables). Plus largement, nous souhaitons impulser le développement de ces pratiques vertueuses en matière de commande publique auprès du plus grand nombre d’acteurs de notre territoire (professionnels, administrations, associations…).

     

    « On s’est fixés comme objectif de donner à des acteurs économiques de notre territoire l’opportunité de se lancer dans le réemploi et recyclage de ce type de déchets »

    En quoi cela peut-il faciliter et promouvoir l’usage des matériaux recyclés et de réemploi auprès des maîtrises d’ouvrages publiques et privées ?

    Lorsque nous avons élaboré notre programme de territoire « Zéro Gaspillage, Zéro Déchet », il nous a semblé particulièrement opportun de travailler sur les déchets du bâtiment parce qu’ils représentent des quantités importantes. On s’est ainsi fixés comme objectif de donner à des acteurs économiques de notre territoire l’opportunité de se lancer dans le réemploi et recyclage de ce type de déchets. Pour dynamiser ces filières, la commande publique a alors été identifiée comme une solution. N’étant pas des spécialistes du bâtiment, ni de la commande publique, nous nous sommes rapprochés de Nobatek/Inef4 et du réseau A3R, partenaires techniques de ce projet qui est soutenu par l’ADEME.

    Quelles ont été les phases de déploiement de ce projet ?

    La première phase du projet, menée par Nobatek/Inef4, a été d’identifier l’ensemble des acteurs des filières du déchet, à définir les produits du BTP qui pouvaient potentiellement devenir des matières recyclées, les filières présentes sur le territoire, et enfin à déterminer les opportunités de création de filières locales.

    La deuxième phase du projet consiste en la réalisation d’un clausier type qui proposera un ensemble, le plus exhaustif possible, de clauses et spécifications techniques à introduire dans les marchés publics et privés (Cahier des Clauses Techniques Particulières -CCTP- essentiellement) pour favoriser l’usage de matériaux recyclés et produits de réemploi. Ce clausier « prêt à l’emploi » pour chaque lot dans le bâtiment, propose des critères plus ou moins engageants, selon les besoins de l’acheteur, l’état de l’offre locale etc.

    Ce document sera en lien direct avec un outil de sourçage local, réalisé par Nobatek/Inef4 à l’échelle de notre territoire. Mais si notre but initial est bien de sensibiliser et former les acteurs de notre territoire, ce clausier peut être utilisé partout en France. Il sera diffusé largement et mis à disposition de toutes structures intéressées.

    Le « top départ » sera lancé à l’occasion de ces rencontres « Commande publique et BTP durable » qui se tiendront les 5 et 6 février à la au générateur d’activités Arkinova à Anglet. Cet événement, à destination des acteurs économiques du BTP et des acheteurs publics de notre territoire, proposera, en plus des échanges entre professionnels et secteurs d’activités, de nombreux témoignages : producteurs de matériaux recyclés, chaîne des matériaux de réemploi, plateformes de valorisation, donneurs d’ordres publics …

    Pour s’inscrire aux journées des 5 et 6 février sur la « Comande publique & BTP durable » : cliquez ICI.

    Aller plus loin :
    Le site de Nobatek : https://www.nobatek.inef4.com/
    Le site de 3AR : http://www.achatsresponsables-aquitaine.fr/
    Le label « Territoire Zéro Gaspillage Zéro Déchet » : http://www.optigede.ademe.fr/territoires-zero-dechet-zero-gaspillage