Syndicat Mixte pour le Traitement des Déchets Ménagers et Assimilés

J’installe un composteur dans mon jardin

Vous avez un jardin et l’envie de produire votre propre compost. En compostant certains de vos déchets, vous pouvez produire jusqu’à 100 kilogrammes de compost chaque année et pourrez enfin dire « non » aux engrais. En plus, vous réduirez considérablement le poids de votre poubelle et offrirez une seconde vie à vos déchets.

Le compost ainsi produit rendra votre terre plus fertile.

Le compostage individuel permet d’alléger le poids de sa poubelle de près de la moitié.

Quel procédé permet de produire naturellement ce compost ?

Comme dans la forêt qui recycle chaque année ses propres feuilles et déchets, la matière organique est décomposée grâce à l’action de millions de micro-organismes (bactéries, champignons, vers de terre, cloportes…) présents dans le sol.

A qui s’adresse le compostage ?

Vous disposez d’un jardin, le compostage est fait pour vous. Et oui, la seule exigence du compostage est d’assurer un contact direct de vos déchets avec la terre.

Quelles solutions existent ?

  • Le composteur (bac d’environ 300 L) qui protège les déchets contre les animaux et les aléas climatiques mais dont le volume est limité. Le composteur est principalement destiné aux déchets organiques de la maison.
  • Le compostage en tas dans un coin de jardin. Le compostage en tas permet de composter les gros volumes de déchets verts (tontes de pelouse sèches, feuilles mortes, petites tailles, …).

Comment utiliser ce compost ?

  • Dans votre potager : mélangez le compost au sol dans les premiers centimètres de surface en évitant de planter directement dans le compost.
  • Pour vos plantes en pots et vos jardinières : comptez 1/3 de compost pour 2/3 de terre.
  • Pour votre gazon : tamisez le compost et étendez-le en fines couches avec des semences, il redonnera au gazon toute sa vigueur.
  • Pour le sol :ajoutez du compost au sol pour améliorer sa structure et sa qualité (il favorise l’aération du sol et lui apporte les sels minéraux nécessaires).

Quels déchets doit-on éviter ?

Les viandes, poissons, produits laitiers, restes en sauce,…

Quels déchets peut-on composter ?

  • Des déchets de cuisine : épluchures de fruits et légumes, marc de café (avec filtres), sachets de thé, coquilles d’œufs écrasées…
  • Des déchets de la maison : essuie-tout, cartonnettes,fleurs et plantes fanées…
  • Des déchets de jardin : branchages de petites tailles, tontes de pelouse sèches, vieux terreaux de rempotage,…

Quelles sont les astuces pour réussir son compost ?

  • Diversifiez les déchets en apportant des matières humides et des matières sèches.
  • Apportez des déchets de petite taille.
  • Mélangez-le régulièrement pour l’oxygéner et éviter les odeurs.
  • Surveillez l’humidité : ni trop (pourrissement) ni trop peu (dessèchement).

Sachez que pour avoir un compost mûr, il faut patienter entre 10 à 12 mois. Le compost mûr se reconnaît par son aspect homogène, sa couleur brun foncé, son odeur agréable et sa structure grumeleuse.

Comment stocker les déchets dans sa cuisine ?

Pour éviter d’aller plusieurs fois par jour au composteur, un petit bio-seau vous est fourni et vous permet de stocker vos déchets dans la cuisine.

h

Comment puis-je me procurer un composteur ?

Pour vous en procurez un, contactez votre collectivité ou contacter directement le Syndicat Bil Ta Garbi : contact@biltagarbi.fr / Tél. 05.59.44.26.48

Pour en savoir plus, téléchargez le guide du compostage

Comment trier

Les consignes de tri dans votre ville.

 localisez-moi  chercher ma ville

h

ZOOM initiative : le compostage individuel, une action soutenue par le Syndicat Bil ta Garbi

Le compostage individuel est une action soutenue par le Syndicat depuis 2005.
Entre 2005 et 2017, 32 071 composteurs ont été distribués à des foyers en maison avec jardin, soit 38% des foyers en habitat individuel.