• Français
  • Euskara
  • Syndicat Mixte pour le Traitement des Déchets Ménagers et Assimilés

    Le Syndicat Bil Ta Garbi, la Communauté d’Agglomération Pays Basque et la Communauté de Communes du Béarn des Gaves s’attaquent à la production de déchets verts !

    Le service public de gestion des déchets ménagers souhaite réduire durablement les quantités de déchets verts apportées en déchetteries par les ménages. Un plan d’actions visant à développer les pratiques éco-responsables directement chez l’usager est mis en place : c’est l’opération Jardin Zéro Déchet !

    Dans le cadre de son programme Territoire Zéro Déchet, Zéro Gaspillage (TZDZG), le Syndicat Bil Ta Garbi a présenté son plan d’attaque pour réduire durablement les déchets verts produits par les habitants.

    Depuis 2004, date de création du Syndicat de traitement des déchets ménagers, les quantités de déchets verts apportées en déchetteries par les habitants ne cessent d’augmenter (+ 98%). Elles sont passées de 52 kg/habitant en 2014 à 75 kg/habitant en 2018.

    1/3 des déchets apporté en déchetteries par les particuliers sont des déchets verts

    En 2018, les particuliers se sont débarrassés de 24 184 tonnes de déchets verts dans les 30 déchetteries du territoire d’intervention du Syndicat Bil Ta Garbi.

    Ces tontes, feuilles, branches et autres tailles d’arbres représentent, à elle seules, plus de 30% des déchets gérés sur les déchetteries du territoire.

    Si la déchetterie reste l’outil incontournable pour garantir un bon tri et donc une valorisation maximale des déchets ménagers, les collectivités publiques ont pour objectif de promouvoir auprès des usagers, les pratiques éco-responsables leur permettant d’utiliser directement chez eux les déchets verts.

    De nouveaux gestes à apprendre

    Gérer chez soi ses propres déchets verts contribue, d’une part, à l’enrichissement naturel des plantations du jardin tout en limitant, d’autre part, l’émission de gaz à effet de serre avec, par exemple, la diminution des allers/retours en déchetterie ou encore la réduction des moyens techniques mis en place par les collectivités pour valoriser les déchets verts des déchetteries…

    Gérer chez soi ses propres déchets verts contribue, d’une part, à l’enrichissement naturel des plantations du jardin tout en limitant, d’autre part, l’émission de gaz à effet de serre avec, par exemple, la diminution des allers/retours en déchetterie ou encore la réduction des moyens techniques mis en place par les collectivités pour valoriser les déchets verts des déchetteries…

    Opération Jardin Zéro Déchet : pour promouvoir les bonnes pratiques
    Ainsi, le Syndicat Bil Ta Garbi a prévu de mener des actions de promotion des bonnes pratiques auprès des ménages pour une gestion de proximité des déchets végétaux.

    Un bon de réduction de 50 € par foyer pour du broyage ou du mulching

    Les particuliers du territoire peuvent en bénéficier et les entreprises locales spécialisées dans l’entretien et/ou l’aménagement des jardins sont invitées à se faire connaitre du Syndicat.

    Toutes les informations en cliquant ICI.

    « Venez broyer du vert »

    Durant tout le mois de juin et à l’automne prochain, les collectivités proposent des démonstrations gratuites de broyage de déchets verts en déchetteries pour les particuliers. Retrouvez les dates des démos du mois de juin en cliquant ici !

    Ces derniers repartent avec du broyat pour leurs plantations ou leurs composteurs. L’objectif étant de (re)découvrir et de se familiariser avec la technique du broyage. Ces opérations sont accomplies par les entreprises locales d’insertion (ADELI ; LAGUN ; MIFEN).

    Un stand d’information dédié à la sensibilisation au jardinage Zéro Déchet

    Le réseau des ambassadeurs du tri est mobilisé sur l’enjeu de la réduction des déchets à la source. Pour vous apporter toute l’aide utile à la gestion des déchets verts à domicile, il a suivi une formation aux pratiques du jardin zéro déchet par le Jardin Botanique du Littoral de Saint-Jean-de-Luz.

    Edition de deux guides de bonnes pratiques

    Ces éditions sont également consultables et téléchargeables ICI