Syndicat Mixte pour le Traitement des Déchets Ménagers et Assimilés

Je limite ma production de déchets verts

En opérant quelques petits changements dans votre jardin, en adaptant le choix de vos végétaux et de vos plantations, vous verrez qu’il est possible de réduire votre production de déchets verts. Vous aurez le plaisir de découvrir que les essences les moins productrices de déchets verts sont aussi plus robustes et nécessitent moins d’arrosage et d’entretien. La tendance du jardin sauvage nous conduit à inventer de nouvelles formes d’esthétisme. Offrez à votre jardin le charme du naturel et allégez le poids de vos poubelles !

12 trajets à la déchetterie évités chaque année. Retrouvez le guide du jardinage au naturel ICI !

Privilégiez certains espaces et végétaux !

Nous vous conseillons d’intégrer dans votre jardin un potager, une rocaille, un bassin ou des arbustes en formes libres dont la production de déchets verts est extrêmement limitée. A l’inverse, limitez au maximum les pelouses, haies taillées, thuyas, laurier-palmes, etc. Bien choisir c’est par exemple préférer les arbustes fleuris à des haies dont la croissance est beaucoup plus rapide.

Limitez les tontes !

Pour limiter les tontes, vous pouvez :

  • utiliser du gazon rustique, moins fragile au piétinement,
  • semer des variétés à croissance lente,
  • tondre la pelouse un peu plus haute (plus de 5 cm).

Aménagez des zones sauvages !

Pensez que vous pouvez réserver des zones plus sauvages dans votre jardin. La pelouse fait alors place à la prairie. Ces zones favoriseront le maintien de la faune auxiliaire essentielle pour l’équilibre écologique de votre jardin. En laissant de petits branchages liés en fagots, vous offrez un abri utile aux insectes.

Pratiquez le mulching

Le mulching permet le recyclage sur place des tontes de pelouses. Cette technique évite le ramassage puis la gestion des tas d’herbe.

h

Zoom tendance : le jardin « sauvage », moins de monotonie, plus de simplicité.

La tendance des jardins naturels et sauvages tend à se développer. Si comme beaucoup de jardiniers, vous êtes lassés par les jardins linéaires et apprêtés et que vous souhaitez revenir à plus de simplicité, laissez place à votre imagination. Cette nouvelle idée de l’esthétisme est aussi plus durable puisque cet effet sauvage limite les coupes et donc la production de déchets verts.

Dans le même esprit, au lieu de rechercher des meubles design et épurés, vous recyclerez des anciens meubles d’intérieur en leur offrant une seconde vie dans votre jardin.

 

Pour en savoir plus : www.jardineraunaturel.org